Mutuelle santé pour les auto-entrepreneurs en France : nos conseils

Mutuelle santé pour les auto-entrepreneurs en France : nos conseils

Trouver une Mutuelle santé pour les auto-entrepreneurs

Si vous dirigez une petite entreprise, vous pourriez vous préoccuper de trouver des options d'assurance maladie pour vous-même ou pour votre petite main-d'œuvre. Heureusement, plusieurs options s'offrent à vous. Dans cet article, nous explorerons l'assurance-maladie pour les auto-entrepreneurs en France.

Quand est-ce qu’on vous appelle auto-entrepreneur ?

Une entreprise peut être créée sous le statut "auto-entrepreneur" en ligne sur autoentrepreneur.fr. En fait, il s’agit d’une entreprise individuelle qui relève du régime fiscal spécial des "micro-entreprises" et du régime "micro-social" pour le paiement des cotisations de sécurité sociale. Un "auto-entrepreneur" peut travailler en tant qu'artisan, commerçant ou professionnel privé, soit à titre individuel (statut d'auto-entrepreneur uniquement), soit à titre complémentaire (salarié, retraité, étudiant ou autre).

Image entrepreneur
Image par Gerd Altmann de Pixabay

Le système de sécurité sociale en France

Jusqu'à fin 2017, le système français de sécurité sociale disposait d'un régime distinct pour les travailleurs indépendants non agricoles. La loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 a supprimé le régime social des indépendants (RSI) et la couverture sociale obligatoire de ces travailleurs est désormais prévue par le régime général. Toutefois, des dispositions particulières s'appliquent aux travailleurs autonomes.

Couverture santé et auto-entrepreneurs

L'enregistrement d'un auto-entrepreneur va générer une couverture santé et vous n'utiliserez plus le S1. Vous obtiendrez également un numéro de sécurité sociale permanent créé avec votre entreprise. Toutefois, si le revenu de votre entreprise est inférieur à 3.862 € par an, vous devrez peut-être cotiser au système de santé avec PUMA(Protection universelle maladie). Les revenus de votre entreprise seront évalués en prenant :

  • 29% de votre chiffre d'affaires pour les activités de vente et de gîtes, 
  • 50% pour les services artisanaux 
  • 66% pour les professions libérales.

Les cotisations pour une mutuelle santé

Le statut d'auto-entrepreneur offre un système simplifié pour le calcul et le paiement des cotisations sociales obligatoires. 

Chaque mois ou chaque trimestre, quel que soit le choix de l'affilié, il devra calculer et payer toutes ses cotisations personnelles de sécurité sociale sur la base de son chiffre d'affaires brut pour cette période, en utilisant les taux suivants :

  • 12,8 % s'il s'agit d'une entreprise de vente/revente, de restauration rapide ou à emporter ou de services de logement, sauf pour la location de logements meublés, dont le taux est de 22 %,
  • 22 % pour les contrats et les travaux en pratique privée.
Image calculatrice et devis
Image par Steve Buissinne de Pixabay

Trouver une Mutuelle santé pour les auto-entrepreneurs en France

Si vous faites des recherches en ligne, vous pouvez voir différents types de mutuelles de santé pour les auto-entrepreneurs en France. Si vous voulez trouver celui qui vous offre le plus d'avantages, vous pouvez demander plus d'informations et un devis. De cette façon, vous pouvez faire une comparaison pour identifier le fournisseur qui vous convient le mieux.

Nos conseils pour le suivi de votre couverture santé

Voici ce que vous devez faire, dès que vous recevez une lettre de votre organisme santé :

  • Créez votre compte en ligne avec votre organisme santé.
  • Vérifiez que les membres de votre famille figurent sur votre couverture santé. Si ce n'est pas le cas, il faut le poursuivre.
  • Téléchargez votre certificat de santé : attestation de couverture santé. Vous en aurez besoin pour les rendez-vous chez le médecin, jusqu'à ce que vous ayez votre carte vitale.
  • Ajoutez vos coordonnées bancaires pour être remboursé de vos frais de santé.
  • Déclarez votre médecin de famille en téléchargeant et en remplissant le formulaire de déclaration de médecin traitant.